•  

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

    Jausiers est la ville natale des Frères Arnaud qui furent à l'origine du mouvement d'émigration des habitants de la vallée de l'Ubaye vers le Mexique et la Louisiane (émigration des Barcelonnettes). Jacques Arnaud, parti de Jausiers en 1805 vers la Louisiane, fonda la ville d'Arnaudville.

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

    En 1821,  il rejoint le Mexique avec ses deux frères, Marc-Antoine et Dominique, et font venir leur anciens employés de Jausiers. Après avoir fait fortune, certains retournent au pays, provoquant le départ de nombreux habitants de l'Ubaye vers le Mexique pour une vie meilleure. Ceux qui réussirent firent construire de grandes villas à Jausiers et Barcelonnette. Jausiers comporte donc nombreuses demeures dites "mexicaines", construites entre 1880 et 1930. C'est Barcelonnette qui en comporte le plus grand nombre.

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

    De nombreuses demeures sont construites aux abords du village comme : La villa Morélia (1900) édifiée à l’entrée du bourg de jausiers,

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

    par les quatre frères Audiffred, anciens négociants à Morélia. Un brillant exemple d'une architecture inventive et fantaisiste qui la distingue des autres villas de la vallée.

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

    Sa silhouette verticale, la sophistication de ses combles en ardoise d'Angers,

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

    l'utilisation de la brique en font un édifice unique.Dans un parc arboré centenaire, « le château » villa Morélia dissimule un lieu d’exception, cette villa néo-mexicaine est un hôtel des plus prestigieux de la vallée de l’Ubaye.

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

    De nombreux arbres "exotiques" ornaient alors les parcs entourant ces villas appelées encore aujourd'hui des "villas méxicaines". Parmi ces arbres, on trouve bons nombres d'essences américaines et c'est ainsi que le séquoia géant (Séquoiadendron Giganteum) se trouve très présent dans cette vallée.

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

    Voici donc les séquoias géants qui poussent dans le parc de la « Villa Séquoia »  qui est une véritable "maison Mexicaine" de style art nouveau avec son parc arboré est au calme, située à proximité du village.

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

     La villa Javelly appelé maintenant maison Séquoia a été réalisée en 1910 par l'architecte du château des Magnans. Sa façade polychrome, et l'ajout d'un attique (demi-étage), laissent deviner une influence italienne toute proche.

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

    Mais la plus extraordinaire est située à la sortie de la commune, au cœur de la vallée de l'Ubaye, à flanc de montagne,

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

     le château des Magnans, extraordinaire « villa mexicaine »  a été construit par Louis Fortoul, fondateur de Las Fabricas de Francia à Guadalajara, entre 1903 et 1914,

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

    l’imposante silhouette blanche rappelle le palais de Monaco et certains palais seigneuriaux des villes italiennes (on pense aussi au château de Neuschwanstein de Louis II de Bavière),

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

    un château dont s’est inspiré aussi Walt Disney pour « la belle au bois dormant ». Qui devient un espace de résidence d'hôtes avec des services hôteliers ouvert à la location depuis 2007. 

    Jausiers et ses maisons mexicaines (04)

     


    26 commentaires
  •  

     

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

     

    Jausiers est situé dans le département des Alpes de Hautre Provence. Le village de Jausiers appartient à l'arrondissement de Barcelonnette et au canton de Barcelonnette. 

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

     Aux portes de la Haute Ubaye et du Parc National du Mercantour, au débouché de la route de la Bonette (la plus haute d'Europe, qui grimpe le col du même nom, à 2802mètres), et au bord de la tumultueuse rivière Ubaye.

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    Le cœur de ce petit village de montagne se compose de l'église,

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    la mairie,

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    une unique rue piétonne

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    comportant les commerces principaux aux façades pastel,

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    deux restaurants, l’office du tourisme,

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

     

    ainsi que le musée de la Vallée  "Mémoires de la terre". (Le Musée de la Vallée à Jausiers vous raconte les relations entre l’homme et le paysage à travers différentes salles d’expositions, avec pour fil conducteur : l’eau).

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    Nous pourrons aussi admirer la belle église St Nicolas de Myre, une église catholique ,d'un baroque “sobre”, sans dorures ni fioritures, sur le modèle piémontais.

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    L'église Saint-Nicolas-de-Myre ornée en façade de 2 cadrans solaires de part et d'autre du portail et de la niche abritant Saint-Nicolas (datant du XVIIIe siècle et restaurés en 1993). 

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    Cette église est construite vers 1686,  il s'agit du plus grand édifice baroque de la région.

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    L'intérieur est somptueux. D'influences savoyarde et mexicaine,

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    elle abrite huit tableaux, intimement liés par le passé à huit familles de marchands de tissus. 

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1921.

    Jausiers,petit village des Alpes de Haute Provence (04)

    A suivre …

     


    29 commentaires
  •  

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    Pontis est une petite commune des Alpes-de-Haute-Provence sur les hauteurs du lac de Serre-Ponçon. Le centre de ce petit village est situé à 1100 mètres d'altitude. Le chef-lieu est situé à 1 000 mètres d’altitude, sur un replat dominant toute la partie ouest du lac de Serre-Ponçon.

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    Le musée de l'école d'antan est situé sur la place de l’église et est dédié à l'école et l'instruction publique en montagne.

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    L’ancienne école à classe unique du hameau de l'Eglise a fermé ses portes en 1966.

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    elle est aujourd'hui aménagée en musée sur le thème “Lire, écrire, compter... Former des Hommes”. 

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    Retrouvez un peu de vos émotions d’écolier avec les bancs en bois, le poêle, l’encre violette…

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    L’église paroissiale, placée sous la titulature de saint Jérôme et le patronnage de saint Pierre, date du XIXe siècle.

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    Elle possède un plat de quête en cuivre, du XVIe siècle, classé monument historique au titre d'objet.

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    Elle est ornée de deux tableaux, l'un représentant saint Jérôme daté de 1665, l'autre la Vierge à l'Enfant daté du XVIIIe siècle. Elles ont été restaurées en 2013 et sont visibles dans le chœur. 

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    Elle prend la lumière par une belle rosace-vitrail en façade.

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    Elle porte en outre en façade un cadran solaire (récent), réalisé par Rémi Potey, fréquiste et cadranier à l’occassion du nouveau millénaire. Il représente le Morgon (montagne) et sa forêt de mélèzes ainsi qu’un couple de tétras lyre (également appelé coq des bouleaux ou petit coq de bruyère) Sa devise est « Les sourires donnés nous reviennent toujours ».

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    Son clocher est cantonné de quatre pyramidions  (petite pyramide servant au couronnement sur un édifice tel une église ou une villa)

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    Nous avons aperçu un drôle de radeau :

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    Dès l’Antiquité et jusqu’à la fin du XIXème siècle, le flottage sur la Durance a permis notamment l’acheminement des grumes de bois de Guillestre jusqu’à Arles (Bouches-du-Rhône) en passant par Sisteron, sur plus de 260 km de voies navigables. Durant des siècles, évitant les routes et les chemins caillouteux de montagne, des radeaux  ( ils étaient constitués de pièces de bois reliées les unes aux autres, par des liens végétaux autrement appelés "réortes") Ces radeaux étaient utilisés pour l’acheminement de troncs de mélèzes, pins cembros, ou d’épicéas du Queyras, ou les sapins des forêts domaniales locales comme bois d’œuvre et de charpente, bois de chauffage, mais aussi comme bois de marine. De par leur qualité, les chantiers navals de la Méditerranée (Toulon) ont ainsi beaucoup consommé de bois de la Haute-Durance, du XVIIème au XIXème siècle, pour la construction de pièces plus ou moins grandes pour les bateaux de la Royale. Mais la radellerie fut aussi une aventure humaine.

    Petit village de Pontis (04) Alpes de Haute Provence

    (photos office du tourisme inter communal du pays des Ecrins)

    Des marins de rivière de tous âges, lancés quotidiennement à l’assaut des eaux tumultueuses et parfois dangereuses de la Durance, pour le transport de ces bois si précieux pour l’économie et le prestige militaire du pays. Un métier qui vit sa fin à l’avènement du chemin de fer, à la fin du XIXème siècle et à l’aménagement de véritables routes carrossables, petit à petit, cette pratique fut abandonnée et fît disparaître ce métier ancestral. C'est ainsi, en souvenir de ces "marins d'eau douce" que des passionnés ont créé l'association "Les Radeliers de la Durance" pour témoigner de ce métier historiquement périlleux. Chaque année, l'association organise deux journées de commémoration en retraçant et en faisant découvrir l'histoire de cette activité autrefois primordiale pour les commerces de nos vallées

     


    21 commentaires
  •  

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    La rue Carnot, rue principale, commerçante

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    qui sépare la partie médiévale et la partie du XVIème siècle, 

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    de nombreuses boutiques, nous invitent à découvrir les produits de notre Provence ,

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    ses dédales de ruelles pittoresques,

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    étroites et tortueuses,

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    et fleuris,

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    aux marches en pierre qui nous ravivent des souvenirs de rues anciennes ,

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    elles portent des noms qui chantent : rue de l'Oranger, des Amoureux, des Belles de Nuit,

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    la plus connue est la rue Rompi Cuou  "Casse-cul" en provençal

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    qui doit son nom à son caniveau central qui servait à recueillir les eaux de pluie

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    mais cela rendait le sol très glissant ... elle fait 150 mètres et possède 80 marches.

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    Les vielles rues médiévales de Bormes les Mimosas forment un véritable labyrinthe rythmé par des passages couverts et des escaliers permettant d'aller de placette ombragées en placette lumineuse ou le contraire,

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    il y aussi de belles voutes appelées « les cuberts »  les cuberts, sont des curiosités et spécificités de Bormes, se sont des passages voûtés sous les maisons datant de l’époque médiévale.

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    La célèbre ruelle « la Venelle des amoureux »  

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    petite ruelle charmante au nom évocateur où se côtoient boutiques et ateliers d’artistes,

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    où je terminerais ma visite de ce très beau village médiéval.

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

    Je met mon blog en pause "vacances" coolpour quelques temps... sûrement pour la rentrée des classes wink2

    Ruelles et boutiques de Bormes les mimosas (83 Var)

     


    29 commentaires
  •  

    Chapelle et église de Bormes les mimosas (83)

    La Chapelle Saint François de Paule : Située à côté de l'ancien cimetière et à proximité des vestiges de moulins à vent, cette chapelle de style roman a été érigée en 1560 en hommage à Saint-François de Paule qui délivra le village de la peste en 1481.

    Chapelle et église de Bormes les mimosas (83)

    Moine italien reconnu pour ses bienfaits et miracles et appelé au chevet du Roi Louis XI qui se mourrait à Plessis les tours. Son voyage l'obligera à faire escale au Lavandou, alors quartier et port de Bormes. Devant le désarroi et l'impuissance de la population face au fléau dévastateur,

    Chapelle et église de Bormes les mimosas (83)

    le moine se mit en prière et le village fut sauvé. Depuis, il en est devenu le saint patron et est fêté chaque année début Mai. A l'intérieur : des vitraux contemporains de G.H Pescadère, illustrant la venue de Saint-François, statue de Saint Clair et retables.

    Chapelle et église de Bormes les mimosas (83)

    Ce beau village médiéval, haut en couleur et superbement décoré et fleuri,

    Chapelle et église de Bormes les mimosas (83)

    cela nous donne une sensation de bonheur, de douceur et de sentir les senteurs de la Provence. Il n'y a pas que des mimosas à Bormes, les bougainvilliers y sont vigoureux ! 

    Chapelle et église de Bormes les mimosas (83)

    Nous descendrons la rue Carnot, rue principale, commerçante qui sépare la partie médiévale et la partie du XVIème siècle et avant de nous enfoncer dans les petites ruelles qui font le charme des villages provençaux,

    Chapelle et église de Bormes les mimosas (83)

    jetons un coup d’oeil sur la jolie église St Trophyme.

    Chapelle et église de Bormes les mimosas (83)

    Elle date du XVIII° siècle et reçoit (ou en tous cas a reçu) souvent la visite, en été, des Présidents de la République les plus pratiquants.

    Chapelle et église de Bormes les mimosas (83)

    Pour l’anecdote, elle se situe sur la place Georges Pompidou.

    Chapelle et église de Bormes les mimosas (83)

    A suivre ...

     

     


    26 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires